Introspection · 13 juin 2021 2

La magie d’un déconfinement intérieur

Il y a maintenant un an que je me suis arrêté pour une pause professionnelle, alors que je pensais à l’époque rebondir assez vite vers une nouvelle expérience, ou sur un nouveau projet. 

Le commencement de cette petite période propice à la mise au point personnel a été accompagné du départ des confinements liés à la crise pandémique du Covid-19. Je n’avais certainement pas prévu de me retrouver enfermé alors que je venais justement de prendre la décision de reprendre une liberté. 

Il y a tout de même une intention que j’avais posé en entamant ce break ; mon désir était de pouvoir retrouver la réponse à la question du « qui suis-je ? » d’une part, et d’identifier ce qui pour moi avait un réel sens d’autre part, afin de bien savoir orienter ma prochaine étape professionnelle, pour laquelle je n’hésitais pas à dire alors que « je laisse tous les chakras ouverts », quitte à ce que je découvre une volonté de changement de voie drastique par rapport à ce que j’avais fait jusqu’ici dans ma carrière.

vous donner l’opportunité de choisir de voir le verre à moitié-plein

Passé l’été 2020, et après quelques mois de prise de recul, d’habitude quotidienne prise à la méditation, et de mise au vert en famille, j’ai petit à petit entamé un travail de développement personnel par l’intermédiaire d’un coaching, qui m’a conduit petit à petit à découvrir des théories, des faits et des outils plutôt simples, mais qu’au final on ne m’avait jamais donné connaissance dans le passé. Assez vite, et progressivement, je réalisais comment je m’étais certainement oublié, et surtout comment je ne m’étais jamais vraiment questionné et écouté sur mes profonds désirs. 

En parallèle de ce coaching, j’ai également entamé pas mal de travail sur moi-même que ce soit par de l’art thérapie, ou que ce soit par différentes autres thérapies, dîtes alternatives, toujours dans l’esprit de me laisser guider par ce qui se présentait à moi ; ouvert à toute nouvelle découverte sans aucun à priori. 

Ainsi, fin 2020, c’est lors d’une séance de NeuroFeedback Dynamique que j’eus un flash ou une vision méditative de ce qui s’apparentait alors pour moi comme la vision du nouveau projet entrepreunarial que je devais monter. Ce que j’ai vu ce jour là, avec une émotion forte, c’est un peu l’image même de mon propre parcours de développement personnel ; un chemin capable d’amener toute personne vers son épanouissement véritable. C’est alors que pendant quelques temps, je me suis lancé à réfléchir au moyen de mettre en oeuvre cette vision avec la mission de « faire en sorte que l’épanouissement de chacun ne soit plus une exception, mais la norme », qui avait alors été illustré par le manifeste issu de mes voeux de début d’année 2021.

Alors qu’en parallèle du travail sur la définition de ce produit et de l’évaluation de marché je continuais mes propres activités de développement personnel, j’ai petit à petit vécu différentes expériences et synchronicités m’emmenant petit à petit sur un chemin spirituel, plutôt inattendu… De la lecture du « Miracle Spinoza » de Frédéric Lenoir, jusqu’à des expériences personnelles avec le monde de l’invisible, c’est toute ma conception de la vie et de mon Être qui était alors en pleine mutation. J’ai alors pris la décision de mettre un peu de côté l’aspect business car ma concentration semblait ailleurs. J’étais alors en train véritablement de m’ouvrir à quelque chose de beaucoup plus grand que moi, et qui commençait à donner beaucoup de sens aux questions que je me suis toujours posées.

Jusqu’ici ces dernières années, je dois avouer avoir connu des périodes de doutes sévères quant à l’avenir se présentant devant nous, et celui que l’on était en train de laisser à nos enfants. Comme on le comprend lorsqu’on entre sur un chemin spirituel, c’est très souvent lorsqu’on touche le fond que l’on peut commencer à être prêt à voir la lumière. Et d’une certaine façon, c’est ce qui m’ait arrivé en pleine méditation, où je pense réellement avoir vu la lumière qui a touché mon coeur. Depuis lors, ma vision du monde, de la nature et toutes les situations à drastiquement changé. Je me suis transformé. 

le plus important, pendant cette dernière année, est que j’ai entrepris sur moi-même

Avec cette transformation, le plus beau à ce jour est de savoir que j’arrive à exprimer que « je me suis jamais senti aussi bien ». J’ai retrouvé l’Espoir, et j’ai décidé de me concentrer sur la lumière en toute chose, plutôt que d’accepter l’ombre que l’on nous propose comme unique option. Comme je dis souvent, « le monde est ce que l’on veut qu’il soit », et « on attire ce que l’on pense et vibre ». 

Alors certes, je ne sais pas encore de quoi sera fait mon avenir, sur le plan professionnel ou autre, mais le plus important, pendant cette dernière année, est que j’ai entrepris sur moi-même, et que j’ai appris qu’il n’y a nul besoin de se soucier de l’avenir qui n’existe pas encore, ou bien d’entretenir un passé qui n’existe plus, car cela ne fait qu’entretenir des peurs ; seul de vivre l’instant présent compte, car c’est là le seul moment qui existe vraiment, sur tous les plans. 

Le chemin vers mon âme, pour me retrouver en symbiose, est encore à tracer devant moi chaque jour, et je tâche d’en dévoiler les marches les unes après les autres. Ce n’est absolument pas une fin en soi, car là ne sera que le début d’une collaboration authentique avec moi-même vers de plus beaux et hauts chemins, et ce pour mon épanouissement, et donc également celui de tous. Ce qui est bon pour soi, est bon pour tous. S’épanouir soi-même, c’est aider le monde autour de nous à s’épanouir. Il est peut-être là le produit que j’ai tenté de construire pour emmener les gens vers leur épanouissement. 

Les confinements imposés ont été pour moi libérateurs d’un déconfinement intérieur, d’une liberté retrouvée !

Mes compréhensions nouvelles m’ont fait réaliser à quel point je m’efforçais jusqu’ici à être ce que les autres voulaient que je sois, et à réaliser la déconnexion que je peux avoir avec moi-même, tant il est difficile pour moi de savoir ce que je désire vraiment. Je sais qu’au fond de moi je porte de grandes qualités et que celles-ci seront au service d’une mission et d’un impact important ; mais tout d’abord, je souhaite continuer ce travail pour renouer avec mon âme, qui m’aidera à construire cette mission une pierre après l’autre.

Etrangement donc, l’ouverture de ma conscience, cette dernière année écoulée, en plein crise de Covid-19, m’a redonné la Foi dans un Espoir lumineux. Les confinements imposés ont été pour moi libérateurs d’un déconfinement intérieur, d’une liberté retrouvée !

Ce partage ici est pour moi l’espoir qu’il puisse vous aussi vous donner l’opportunité de choisir de voir le verre à moitié-plein, d’arrêter de vous concentrer sur ce qui vous pompe de l’énergie, et décider maintenant de vivre l’instant magique du présent où l’on peut voir la lumière en toute chose.