Général · 9 octobre 2021 0

Viens je t’emmène

ℹ️ Ici je vous partage ce magnifique texte revigorant, 
et dont l'auteur est Patou Llech. ❤️ 🙏🏼

Viens je t’emmène.

Ton regard est voilé de tristesse. Tes yeux cernés après des nuits blanches, à angoisser, à te poser des questions qui restent sans réponse. Ta respiration est courte et trop légère. Comme si tu suffoquais sous un poids énorme, qui te compresse le thorax.

Tu ne sais pas où tu vas ? Tu sais ce dont tu ne veux plus, mais tu ne sais pas très bien vers quoi tu tends. Cela te fait peur, parce que tu ne contrôles plus rien. Tu en as marre ? Tu veux la paix de l’âme, la tranquillité de l’esprit ?
Viens, je t’emmène.

Suis moi auprès de la rivière. Ne parle pas. Sois juste attentif à la vie autour de toi. Respire profondément. Inspire cette énergie du vivant, sens la parcourir tes narines, descendre dans ta gorge, dans tes poumons. Expire en visualisant que tu confies à la nature tout ce qui te pèse.

Tourne toi vers l’eau de la rivière. Tu vois comme elle est en mouvement ? Elle ne se pose pas de question. Elle est partie d’un point À et va vers un point B. Où est il ce point B vers lequel elle se dirige ? Elle s’en fout. Elle y va c’est tout. Elle se laisse porter par le courant, contournant ou submergeant les obstacles sur sa route. Rien ne l’arrête. Parfois elle frémit en passant sur des petites roches, parfois elle semble bouillir au pied d’une cascade, parfois elle semble dormir, étendue calme. Peu importe la vitesse, elle avance.

Tu vois cette rivière ? C’est toi, c’est moi, c’est une représentation symbolique de nos vies. Ne t’accroche pas au passé, comme une moule à son rocher. Ne remonte pas le courant. Tu t’épuises pour rien. On ne peut pas résister longtemps au flux de la vie, à son appel. Pas sans se faire mal en tout cas. Je sais, je l’ai fait. Nager à contre-courant, prendre la tasse, sombrer au fond des abimes, à bout de souffle et de force.

Ne retiens pas ce qui t’encombre, déleste toi de ce qui te plombe. Lâche réellement ce monde matérialiste qui t’emprisonne, tout ce superflu qui te fait oublier ta propre essence. Dessert les doigts, respire un grand coup, relâche tout et laisse toi flotter.

Tu ne sais pas où tu vas. OK. Mais tu sais que tu ne veux plus aller en arrière, dans ce monde dans lequel tu existes mais ne vis pas vraiment. Alors fais confiance à l’univers, à la source. Laisse toi l’opportunité de créer ce qui va t’épanouir, d’apporter dans ton existence ce qui a du sens à tes yeux, en accord et en harmonie avec tes valeurs. Ose être qui tu es et laisse le personnage que tu jouais, pour plaire aux autres et répondre à leurs attentes.

Viens, je t’emmène, suis moi, n’aies pas peur. Vis pleinement. Ressens ce feu d’énergie vitale en toi, cette étincelle divine qui fait de toi un être magnifique. Donne moi la main, lâche, viens je t’emmène.

Patou Llech

Belle journée à vous,
et prenez bien le temps d’Inspirer la Nature ; de la Respirer. 🌈 😃 ☀️