Général / Outils · 20 octobre 2021 0

Traverser la difficulté du Pardon Inconditionnel

Suite au point de vue émis sur la Clef du Pardon dans le processus de développement personnel et spirituel, je tenais à revenir sur le sujet de part la compréhension de la difficulté que puisse avoir certains à concevoir pouvoir donner leur Pardon à certains faits ou actes qualifiés d’impardonnables. 

Il est clair que certaines situations paraissent plus concevables à être pardonnées vis-à-vis de la moral humaine que d’autres, qui, en tout temps, ont toujours été jugées et condamnées de façon unanime et radicale. En premier lieu, les actes de viol, de meurtre, de génocide, d’infanticide et de pédophilie pour tenter une « liste du pire ». En effet, de façon primaire et factuelle telles que nos consciences humaines fonctionnent, de tels actes ne sont pas tolérables, et absolument pas à motiver pour le bon fonctionnement d’une société qui a conscience des valeurs de la vie telle que nous la connaissons, ainsi que l’aspect émotionnel qui fait partie intégrante de notre constitution d’Être Humain.

Ceci étant posé, si nous revenons dans l’analyse d’une démarche d’évolution spirituelle où l’on a pu réaliser l’existence des cycles d’incarnation (i.e. vies antérieures/parallèles), la lecture de ce qui passe sur le chemin de chacun peut être élargie à beaucoup plus grand que la prise en compte unique d’une seule vie. Ainsi, le référentiel ne se base plus sur la seule expérience de cette vie actuelle, mais plutôt sur les multiples expériences traversées par l’Âme, où elle est venue apprendre à élargir son état de conscience global au travers de divers expériences, et ce dans un monde de dualité.

A chaque incarnation néanmoins, un voile de l’oubli nous empêche de nous rappeler consciemment cette connexion avec notre Âme Divine, ainsi que son expérience déjà acquise au travers de ses autres expériences de vie. La levée progressive de ce voile est d’ailleurs justement un objectif, non systématique, du cheminement spirituel, dans le cas bien entendu d’un engagement volontaire sur ce chemin. 

Dans ses différentes expériences de vie, et en considérant le triangle de Karpman, il est important de réaliser que toute Âme dans ses nombreuses incarnations a pu expérimenter des situations de Persécuteur/ Bourreau, de Sauveur et de Victime, et ce à maintes reprises et sous différents angles et degrés. Ainsi, celui qui dans une vie expérimente principalement un état spécifique de ce triangle, a oublié qu’il a pu être dans un des deux autres rôles lors de différentes autres incarnations.

Si l’objectif spirituel est de pouvoir cheminer à retrouver l’essence véritable de son Âme, là peut commencer un véritable travail de réalisation de ce cheminement complexe d’incarnations, et ce que cela implique de s’avouer. De même, comprendre que toute Âme, quelqu’elle soit, est issue de la même Source de création originelle, et que le TOUT est connecté dans un ensemble unitaire représentant l’UNicité de ce grand TOUT. Dans ce cheminement personnel de conscience, il va falloir ainsi essayer de se pardonner Soi-m’Aime toutes ses incarnations qui n’auront peut-être pas été aussi blanches que celle expérimentée actuellement ; on parle ici de Pardon Karmique. Je pourrai également supposer qu’il s’agit aussi d’un Pardon Quantique ; sachant que tout est énergie, et information, le Pardon accordé ici dans cette vie, pourra influencer sur chacune des informations quantiques relatives aux autres incarnations, et de ce fait influer sur leurs énergies. 

Je précise qu’il n’est pas forcement nécessaire d’avoir conscience de ce que l’on a pu Être précisément dans chacune de ces autres incarnations. Pour certains, un travail de régression, d’hypnose ou autre pourra permettre de prendre conscience d’incarnations particulièrement importantes dans le poids de leur Karma, ceci servant à mon sens d’appui pour arriver à réaliser tout ce schéma complexe d’expérimentations de ces différents rôles joués. Lorsque vous vous sentirez prêt, il sera possible par une ou plusieurs méditations d’aller à la rencontre de vos personnages dans ses différentes incarnations afin de leur faire face, de les inviter progressivement à se réunir à vous comme reconnaissance de vous-M’Aime, de la même façon que vous pourriez le faire avec une méditation de visite et d’Amour à votre enfant intérieur.

Réaliser et réussir à véritablement accueillir et pardonner ces différentes incarnations de votre Âme avec votre Coeur, pourra par la suite vous préparer davantage à comprendre que toute autre Âme autour de vous, et dans ce monde, suit le même cheminement d’expériences au travers de ses incarnations. Ainsi, un Persécuteur/ Bourreau dans cette vie, qui aurait pu commettre des actes aussi ignobles qu’il puisse m’être difficile de les mentionner à nouveau, a pu lui-même expérimenter le fait d’être la Victime dans différentes autres situations, condamnant très certainement les actes de son Bourreau… Un Cycle sans fin… sauf à un moment donné à y apporter la bienveillance du Pardon. 

Je parle ici de « Bienveillance du Pardon » car je vous l’expose comme la solution pour sortir d’une matrice sans fin du processus d’incarnation. Or, ce cycle d’incarnations est bel et bien une sorte d’enfermement infernal qui puisse prendre fin à condition d’y assimiler tous les apprentissages que votre Âme Divine a décidé de venir parfaire ; avec comme objectif d’en ressortir avec une Conscience élargie de ce qu’elle est véritablement, et ainsi de pouvoir ascensionner vibratoirement vers sa véritable essence au plus proche de la Source, de Dieu ou quelque soit votre conception de ce point de Création du grand TOUT, que vous êtes bel et bien déjà au fond de vous. 

Ce grand TOUT fait d’énergie qualifiée d’Amour Inconditionnel, mais qui pour être réalisé et incarné, passe avant tout par l’avant dernière marche qui pourrait bien être le Pardon Inconditionnel.