Général / Méditation · 8 mars 2022 0

La Liberté de se Libérer

Enfant, je me suis rappelé de volières à oiseaux sur lesquels nous nous arrêtions parfois dans le parc du Thabor à Rennes. Là, il y avait toute sorte de volatiles, exposés au regard des visiteurs, petits et grands. 

C’est là que j’ai passé un petit moment avec mon enfant intérieur, qui est venu m’enlacer plein de joie à me retrouver. Je vois là ce petit qui est alors tout content de me montrer cette volière, où tant de merveilles de la nature, plein de couleurs, étaient là en exposition à sa découverte. 

C’est alors qu’en faisant le tour de cette volière arrondie, je me suis mis avec magie à ouvrir en grand la porte des différentes cages avec ce petit garçon que j’étais. Sous l’œil émerveillé d’un enfant, c’est alors que de nombreux oiseaux prirent leur envol vers le ciel et les arbres alentours. Voilà le ciel coloré d’oiseaux merveilleux qui découvrent alors un monde au-delà de l’enclos dans lequel ils étaient confinés. Avec magie, les voilà pouvant étendre leurs ailes au delà de ce qu’ils avaient pu imaginer, et progressivement être capables de prendre de plus en plus de hauteur sur une réalité qu’ils n’avaient jamais vue si vaste. Qui l’aurait cru, qu’un autre monde si beau était là, juste autour d’eux, et dont l’accès ne demandait qu’à réaliser l’opportunité de l’invitation d’une porte ouverte, et de s’autoriser à la franchir… 

Être juste à offrir une porte vers la Liberté,
Juste Être et offrir l’ouverture vers la Liberté d’Être

Ce n’est pas la totalité des volatiles qui purent expérimenter cette autre dimension de réalité. En effet, là devant la volière, nous pouvions constater que certains oiseaux étaient restés dans la cage. Alors, certains n’avaient tout simplement pas la capacité de voler, et leur réalité se contentait d’être au sol à picorer, et observer que d’autres congénères étaient tels des anges inaccessibles capables de voler. Néanmoins, il y avait là aussi des perruches et autres oiseaux qui semblaient fixés à la réalité de leur perchoir comme seule réalité tangible à laquelle ils pouvaient faire confiance. Pour eux, certainement que cette porte ouverte vers l’inconnu, n’était qu’illusion ou piège dans lequel ils avaient tout à perdre. En tout cas, aucun bon argument pour valoir le risque d’aller voir ce qu’il y avait dans cet espace inconnu, et leur comportement recroquevillé et pétrifié marquait une protection contre la peur du changement qui secouait leur monde quotidien, généralement tranquille et prévisible.

On observa également d’autres comportements ; des oiseaux qui avaient osés franchir la porte, pour ensuite revenir d’eux même dans la cage qui était pour eux le repère d’un environnement connu et sécurisant. Ceux là avaient pris une certaine conscience d’un monde au-delà de l’inimaginable, et ne pouvaient en nier l’existence. Néanmoins, la peur de s’y perdre et du manque qui pourrait subvenir les a poussés à revenir au bercail, se rappelant les limites mises par leur éducation, et les histoires affreuses à propos des comportements ayant déviés du chemin traditionnel du collectif. Ces oiseaux là seront tout de même fiers, et élogieux vis-à-vis de leur courage à avoir connu l’inimaginable, et pourraient ainsi en témoigner par la suite à ceux qui ne l’avait pas connu. 

A observer ce balai devant nos yeux, mon enfant intérieur et moi étions dans l’émerveillement de ce spectacle, têtes tournées vers le ciel où s’agitait la Liberté. De l’Amour pur pour tout cela nous envahissait le cœur. Non seulement pour pour ces oiseaux libérés, mais également à pouvoir contempler ceux ayant fait le choix de la volière. Ce choix étaient le leur, et leur cadeau était de pouvoir continuer à s’offrir aux regards des passants. Il n’y avait là point de jugement à avoir pour eux. De la compassion était là de les voir faire le choix de ne pas choisir la Liberté, néanmoins, le respect était de respecter leur choix, avec Bienveillance. 

L’objectif de ma présence ici était là ; Être juste à offrir une porte vers la Liberté, Juste Être et offrir l’ouverture vers la Liberté d’Être. Par là également, offrir un message à cet enfant et au monde ; celui de réaliser le choix de ne pas avoir peur de prendre son envol vers sa Liberté d’Être tout au long de sa vie. Comprendre que là est un fort pouvoir d’exemple et d’influence sur le monde qui l’entoure. Qu’avoir la fierté de faire briller sa Lumière de Liberté, laisse derrière nous des portes entrouvertes, qui offriront l’occasion à d’autres de pouvoir faire le choix de la Liberté d’Être ce qu’ils sont véritablement. Enfin, apprendre à respecter le choix de chacun vis-à-vis de l’expérience désirée, et qui ne nous empêche pas de pouvoir continuer à leur offrir notre Amour.

✨🦜❤️🦚🕊🙏🏼🕊🦚❤️🦜✨