Introspection · 5 avril 2022 0

Faire face à ses vieux démons

En ce moment, je ressens pas mal de situations extérieures, dans le collectif qui m’entoure, ce qui illustre le fait que l’ombre ne peut plus se cacher. Cela prend forme de différentes façons selon les personnes et les situations, néanmoins j’y observe la remontée à la surface de ce qui ne peut plus se cacher dans les inconscients.

À ce propos, je pense faire le lien avec ce qui m’est arrivé hier soir, au moment de chercher le sommeil, qui alors que je n’avais plus de problème depuis longtemps à ce niveau, peina à s’installer. Les yeux fermés, je me suis mis à retrouver un état de psyché très actif, avec plein d’éléments remontants dans mes pensées. Tout d’abord, ce fut par tout un tas de choses en lien avec des ressentis désagréables de la journée, et sur des situations qui se jouent indirectement autour de moi. 

Ce fut là un état qui me rappela mes insomnies passées, lorsque tout les tracas liés au professionnel me rongeaient, et m’emmenaient dans des boucles sans fins, et nourrissant des sensations de détresse sur des éléments semblants hors de mon contrôle, du moins avec l’appui du mental cherchant en vain une porte de sortie. 

Observant alors en moi cet état peu agréable expérimenté sur l’instant, je me mis à tenter de me centrer sur ma respiration afin de lâcher prise sur ces pensées envahissantes et inconfortables. C’est alors, que sans savoir pourquoi, une impression commença à monter en moi à me demander si il ne s’agirait pas là d’un point remonté de l’inconscient sous forme de test à savoir comment j’allais réagir à une telle situation, après tout le cheminement de travail intérieur réalisé depuis le début de mon chemin. 

Non sans fin, et toujours les yeux fermés à tenter de lâcher prise, je me mis à observer intérieurement comme tout plein d’images et pensées sordides, voire terrifiantes. Ces flashs intérieurs étaient néanmoins trop rapides pour tenter de les analyser en détail, et d’y voir consciemment leur représentation. Cela était telles que les bulles d’une marmite d’eau en ébullition, que l’on sait être là en nombre, mais dans l’incapacité d’en observer une particulière en détail, alors qu’elle a déjà éclaté

Le sentiment d’inconfort dans l’expérience étant toutefois bien là, et c’est alors qu’une seconde impression ou hypothèse venue se mettre en face de moi ; pourrait-il s’agir d’une « attaque » d’énergies basses tentant de me déstabiliser dans mon équilibre intérieur ? 

Dans la situation, et afin d’apaiser mon esprit, j’ai ouvert les yeux dans la chambre noire, en tentant de sortir de cet état. Là, tout aussi troublant que la vision dans la pièce, c’est comme si je ressentais un tas d’énergies dans la pièce, tel une brume mouvante tout autour. Sans nourrir de panique, je me mis alors à me recentrer sur ma Lumière intérieur, et à me demander quelle était cette situation qui s’offrait à moi. Un ancrage intérieur me rappelait alors de rester dans une énergie d’Amour afin de ne pas tomber dans des peurs quelconques.

Ne trouvant toujours pas le sommeil, je pris un message d’un Oracle de Lulumineuse en reposant la question vis-à-vis de l’expérience. C’est alors que je fus surpris de la justesse du message :

« Je vois une pièce, comme une grotte aux murs gris lissés avec une ouverture sur le ciel. Elle semble humide, je sens qu’il y a des énergies stagnantes, cela ne sens pas très bon, un peu le ‘renfermé’. Ils m’expliquent que c’est la représentation de la chambre de tes pensées récurrentes. J’ai l’impression qu’il y a quelque chose qui goutte. Je regarde dans l’ouverture et je vois des gouttes tomber, petit à petit, dans une toute petite flaque d’eau juste en dessous. Qu’est-ce ? L’on me dit que c’est l’humidité qui remonte. Je comprends ainsi que ce sont les émotions enfouies qui refont surface, des émotions lourdes qui se forment dans la chambre des pensées. Comme si tout cela créait un véritable ‘écho système’ qui empêche justement à l’air de nettoyer la pièce, donnant écho aux goutes qui répercutent leurs vibrations sur les parois de la grotte. Il y a un grand ménage à faire. Une très belle guérison est en cours et des énergies de création remontent pour de beaux dénouements. « 

Lulumineuse

Un second Oracle me donna un message quelque peu similaire, bien que dès le premier j’avais déjà bien saisi la résonance avec l’expérience que j’expérimentais sur le moment. Ce que je percevais alors étaient un nettoyage de mon inconscient, et de le comprendre ainsi fit alors libérateur dans l’acceptation du moment. Mon intention intérieur serait alors transformée en « j’accueille sans crainte, et je lâche prise sur l’inconfort » ; je n’y voyais plus qu’une libération en cours, tel un cadeau. 

Le lendemain matin, j’expliqua à ma femme avoir à nouveau fait face à mes vieux démons d’insomnies ; (bham!) sans m’en rendre compte, je venais alors d’expliquer le vécu. Un peu après, une des premières vidéos qui se présente à moi, et postée la veille par son auteur, était alors intitulée : « Le grand nettoyage intérieur ». Nouvelle confirmation vis-à-vis de l’expérience. 

A l’image du récit de cette expérience, je suis conforté dans mon ressenti de ce grand nettoyage collectif que beaucoup traversent, consciemment ou non, et il en est de même vis-à-vis de la situation collective sur la Terre entière en ce moment. Alors accueillons, et surtout, invitons chacun à prendre conscience de l’opportunité que cela est, aussi inconfortable cela semblant être si on n’élève point son regard sur la situation expérimentée.

Bon nettoyage à tous, en conscience.