Général · 17 juin 2022

L’Architecte Intérieur du Soi

Tout ce qui compose notre Monde perceptible, et bien au-delà, est tellement parfait que nous pouvons y ressentir l’Œuvre d’un Architecte Divin. Tout y est parfaitement orchestré, organisé et agencé que rien n’est laissé au hasard. Tout à sa place et son rôle, en toute cohérence avec le TOUT, dont il fait parti d’une part, et qu’il intègre en lui d’autre part.

« Tout ce qui est en haut, est comme ce qui est en bas, et inversement« , et de ce fait, cette composition architecturale de l’Univers que nous pouvons percevoir à l’extérieur de Soi, est à l’image de l’architecture intérieure en chaque chose, élément et Être.

L’Architecte de ce Grand TOUT est l’Archange Métatron, Maître de l’Énergie de la Géométrie Sacrée. De part cette Énergie Univers-elle qui est en chaque Création, et donc en chacun de nous, Métatron est lui-même en nous, tout comme cette Énergie Source de toute Création ; votre Flamme Divine ou point-zéro, votre Centre d’Équilibre.

Ceci nous amène à la réalisation que nous portons aussi l’Énergie du Créateur en nous, qui nous porte au rang d’Architecte Intérieur. Cet Intérieur est notre Être, la maison de notre Grand Soi Divin. Chacun est donc responsable du bon agencement Intérieur pour l’accueil épanouissante du Soi. Cette responsabilité tient à s’assurer de l’agencement adéquate au développement et la pleine expression du Soi à travers cette maison que nous lui proposons ici dans la Matière.

Cette Âme incarnée dans ce corps sur Terre n’est qu’une expression parmi tant d’autres expérimentées dans la Multidimensionnalité plus large qui accueille diverses et multiples expressions de ce Soi. Ces différentes expressions sont à l’image de différentes « maisons » ou points d’ancrage destinés à l’accueil du Soi, et l’expérience de ce qu’il peut Être, afin d’étendre sa propre Conscience de ce qu’il EST.

De façon imbriquée et simplifiée, notre Soi Divin délègue alors à des divisions d’Âmes diverses expérimentations et « maisons d’Incarnation », puis ces mêmes Âmes délèguent le soin de la « maison » à un Esprit Incarné à travers ce que nous qualifions d’Inconscient, puis le développement progressif de la Dimension du Conscient. Ainsi, nous débutons notre Incarnation dans la Matière, avec progressivement la construction inversée que nous pensons être notre Conscient, alors que toute l’information de ce que nous sommes est dans l’Inconscient, l’Un-Conscient ; la Conscience de l’Unité.

Ainsi, pendant des années, et sans le savoir, nous nous construisons virtuellement une « maison Intérieure » sans dessus-dessous, devenant inadéquate à l’accueil de notre Soi afin de lui permettre sa pleine expression. Cette « maison Intérieure » dont l’organisation a été inversée peut finir à un moment donné à nous faire percevoir un Monde qui marche sur la tête, en perte totale de sens, à l’image de ce qui est en nous.

Ce n’est qu’à partir de cette réalisation profonde que nous pouvons comprendre ou ressentir le besoin de remettre de l’ordre dans notre agencement Intérieur, et tel l’Architecte Intérieur, l’invitation commence par l’introspection et l’étude de cet Intérieur, et ce jusqu’à ses plus profondes fondations.

Le véritable et profond chantier, ici, n’est pas une opération de re-décoration, ou de réajustement de quelques meubles de la maison. Depuis le départ, tout a été construit à l’envers, et la tâche va nécessiter d’aller gratter partout, et observer les matériaux potentiellement toxiques accumulés. Ensuite, il est important de comprendre qu’il y a des murs à casser et faire tomber progressivement, étage par étage, jusqu’à pouvoir atteindre les fondations à la base de cette construction à l’envers.

Le chantier peut paraître colossal, et beaucoup n’oseront peut-être pas entamer cet ouvrage, ou bien aller trop en profondeur. Ils se satisferont, peut-être alors de légers agencements de surface et de changements de décoration, qui tiendront un temps à mettre l’inconfort initial de côté. Toutefois, pour ceux osant aller transpirer, la massue à la main, pour faire tomber ces murs et commencer à faire de la place, ils pourront s’Énergiser en percevant progressivement de plus en plus de Lumière entrer dans la maison. Ceci leur donnera l’élan à continuer la tâche non aisée, pour ainsi profiter de davantage de cette Lumière ; celle de la reconnexion avec leur Âme.

S’attaquer aux fondations, quant à elles, est un chantier plus délicat et demande de descendre dans les profondeurs et l’obscurité afin d’Œuvrer à déconstruire ce qui est à l’envers. Cela demande beaucoup d’implication et d’abnégation avant d’y apporter la totale Lumière. Heureusement, plus nous y apportons de la Lumière, plus nous pourrons y découvrir des trésors cachés qui pourront nourrir l’engouement à continuer sur ce chemin.

Ce chemin d’Architecte Intérieur est celui de la découverte du Soi, et ce que nous sommes vraiment, en lui refaisant une place Consciente dans cette « maison Intérieure », là où l’illusion de ce que nous pensions Être est alors maintenant tombée. En Soi, faire descendre la Volonté Divine dans la Matière, et ainsi transcender l’expérience de la Matière et retrouver un Royaume Intérieur, qui au fond à toujours été là.